mardi 7 octobre 2014

La Mystérieuse Histoire de Boisjoly Taxi

Il y a quelques années j'avais découvert, sur un site dédié à l'enseignement en milieux défavorisés, le petit texte suivant accompagné de deux petites photos. Je l'avais publié tel quel avec une des deux photos.

http://www.milieuxdefavorises.org/hm/serie_A/32.html (site original du texte, le site n'existe plus)
http://www.atelier-d-histoire-hochelaga-maisonneuve.org/hm/serie_A/32.html (site affilié à l'UQAM qui a repris intégralement le site original et a depuis disparu lui aussi-juin 2016)

Le site internet du musée du Château Dufresne offre aussi la même version.
______________________________________________________

Alors qu’il était chauffeur de tramway, Édouard Boisjoly fonde les taxis du même nom en 1918. Ce fut la première compagnie de taxi à Montréal,(1) avant Diamond qui fut fondé en 1922.(7) Le lieu d’affaires était situé au 2069 rue Bourbonnière.(2 et 3) Le premier véhicule fut une Buick McLaughlin 1918. Vers 1930, Taxi Boisjoly opérait au coin des rues Saint-Germain et Ontario.(4 et 5) Il semble que la première femme à faire du taxi à Montréal ait été l’épouse d’Édouard Boisjoly, Marie Chartrand,(10) en 1918. Comme son mari conduisait un tramway le jour, elle faisait le transport l’après-midi. Lorsqu’une loi interdisant aux conducteurs de véhicules publics d’être propriétaires d’un commerce fut votée, monsieur Boisjoly fit transférer les titres de sa compagnie à Mme Boisjoly (9). La compagnie passa ensuite aux neuf enfants (6) pour être enfin vendue à un certain monsieur Sauvé.

Texte de Thomas Vienneau, 9 décembre 1991. Tiré des archives Boisjoly de l’Atelier d’histoire Hochelaga-Maisonneuve.
_______________________________________________________

Stand Chambly de Taxi Boisjoly. Voiture faussement
identifiée comme une Buick 1935. (Elle est plus vieille que ça)
Photo: Archives Boisjoly de l'atelier
d'histoire Hochelaga-Maisonneuve


























Dès le début, j'ai trouvé certaines affirmations dans ce texte bizarres, sinon carrément fausses. Les voici:

1- Plusieurs taxis listés dans les annuaires Lovell et ailleurs à partir de 1914, donc loin d'être la première compagnie à Montréal. Alex McGarr (il a débuté avec des calèches et des chevaux) et Frank Bramson ont débuté avant 1918.

2- En 1918, le 2069 Bourbonnière n'existait pas, et si il avait existé, aurait été au nord de la rue Masson (la numérotation était différente d'aujourd'hui). La rue se terminait à la rue Dandurand dans ces années là. Il est très improbable que les taxis se soient trouvés là, loin de l'action des rues Ste-Catherine et Ontario. Au coin d'Ontario les adresses sont 440 sur Bourbonnière en 1918.

3- Ce n'est qu'en 1925 que la numérotation a changé et que Edouard Boisjoly est listé dans les annuaires Lovell au 2069 Bourbonnière au nord d'Ontario. Cela semble être sa maison privée.

4- En 1930 Chambly Taxi est listé au 3650 Ontario pour la première fois (coin Chambly).

5- Première inscription de Boisjoly Taxi au Lovell de 1934 seulement, listé au 3650 Ontario.

6- À partir de 1960: Boisjoly Taxi au 3650 Ontario, Boisjoly Fils Taxi au 2005 Valois, Lionel Boisjoly au 3148 Ontario.

7- M.Vienneau mentionne la naissance de Diamond Taxi en 1922 qui elle est très bien documentée dans les annuaires Lovell et dans des publicités parues dans les journaux du temps. Mais cette mention n'apporte aucune crédibilité de plus à ses affirmations sur Boisjoly Taxi et ressemble plutôt à un règlement de compte vis à vis d'un concurrent.

8- La photo d'un tramway,supposément conduit par M.Edouard Boisjoly entre 1906-1909, illustre en fait un tramway d'été utilisé en 1892 par la Montreal Street Railway. Cette photo semble avoir été copiée du site des archives de la STM.

9- Vrai. Un article de The Gazette daté du 18 novembre 1944 le confirme. Mais pas en 1918.

10- Vrai. Sur le site Généalogie Canada son occupation est chauffeure (sic) de taxi.

11- Pour être bien surs d'être les premiers, les propriétaires actuels de la compagnie Boisjoly Taxi ont ajouté 10 ans à la compagnie et prétendent maintenant qu'elle a été fondée en 1908! Le tout sans aucune explications ou références.

À vous de juger.

Edouard Boisjoly Photo: ourorigins.org

Chose certaine Edouard Boisjoly et sa femme Maria Chartrand (ou Marie), tous les deux nés en 1885, furent des pionniers du taxi à Montréal et méritent mieux que ces histoires abracadabrantes. Sûrement les premiers canadiens-français à s'implanter dans ce domaine jusque là réservé aux anglophones. Leurs fils Lionel et Marcel ont continué la tradition, mais sous des raisons sociales différentes. Boisjoly Taxi était la compagnie originale, Boisjoly Fils Taxi appartenait à Marcel, et Lionel lui, travaillait sous son propre nom. Aujourd’hui il ne reste que BoisJoly Fils Taxi et la famille Boisjoly n'en est plus propriétaire.

Libellés : ,

Liens vers ce post

6 Comments:

Blogger Réjean Boisjoli said...

Mon grand-père , dcd en 1974, m'avait déjà dit, il y une cinquantaine d,années, que c'était son frère( John) qui avait parti cette compagnie. Je vais tenter de pousser davantage mes recherches en généalogie.

02 février, 2015 20:15  
Blogger Eve said...

J'ai ici la photo de mon arrière-grand-père Marcel et il est indiqué que c'est un Buick 1930 et la photo date de 1933. pour ce qui est de l'histoire je n'ai malheureusement que de vagues anecdotes de ce grand-père, mais pas de l'histoire de l'entreprise.

11 mars, 2015 13:45  
Anonymous Anonyme said...

Faux, c'était mon grand-père, il n'y a pas de John dans notre famille

24 janvier, 2016 16:14  
Blogger Jean Schoeters said...

(Propos recueillis de M.Denis Duquette)

J'ai vu que vous aviez écrit des informations sur la famille Boisjoly
( taxi), j'ai demandé à ma mère Yvette Boisjoly qui a 93 ans, elle se souviens que mes grands parents habitaient sur la rue Bourbonnière et que ma grand mère tenait également à cette adresse un petit dépanneur. Boisjoly et fils est né d'une chicane de famille, mon oncle Rudy et non Marcel comme j'ai vu dans un article, a créé Boisjoly et fils dont le stand était au coin de Valois et Ontario et juste à côté, je me souviens, il y avait un petit snack à hot-dog qui appartenait à un ancien chauffeur de ma mère. Mon oncle Lionel avait un stand coin Préfontaine et Ontario. Avant les voitures taxi, Boisjoly avait des calèches et chevaux, moi j'ai habité de 1952 à 1966 juste à côté du stand principal au 3666 Ontario, j'attendais de ma chambre, le téléphone qui sonnait.

Rudy ( Boisjoly et fils ) était son surnom, Rodolphe était celui à sa naissance, lui et son épouse étaient des amis personnels et chauffeur privé de la chanteuse Mireille Mathieu lorsqu'elle venait à Montréal.

Merci M.Duquette de partager vos souvenirs.

02 février, 2016 11:55  
Blogger Ed Boisjoly said...

Les photos sont celle de mon père Marcel... et moi je restai a l'arriere au 3e au 1995 rue Chambly.... Claude au premier et Diane et Linda au 2e si je me souviens bien...

24 janvier, 2017 00:56  
Blogger Denis Duquette said...

oui, au 3 ième avec une porte comme une trappe que l'on devait ouvrir en la soulevant lorsque l'on entrait par l'escalier en arrière.

25 janvier, 2017 10:53  

Publier un commentaire

<< Home

Links to this post:

Créer un lien